Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

osier

Françoise, la vannière fait des marionnettes

Françoise, la vannière fait des marionnettes

La campagne, la vraie nature, beaucoup de citadins en rêvent ou en ont rêvé et certains, comme Françoise Lecesne-Poignant, née à Cherbourg, ont réalisé cette envie de se mettre au vert. « Nous avions des amis qui vivaient en Ariège et un jour, en 1981, nous sommes arrivés à Antras, où Pierre, mon époux, et son frère ont fondé une petite fromagerie. J'ai alors décidé de faire de l'artisanat et j'ai appris la vannerie. En hommage aux anciens habitants d'Antras, qui étaient là lors de notre arrivée, j'ai créé des petites marionnettes que j'appelle les « papis » et les « mamies », qui me servent à raconter les belles histoires du village lors de mes animations. »

Françoise et Pierre, qui est maintenant à la retraite, ont quitté Antras à l'automne dernier pour venir s'installer à Loubersenac, un petit hameau niché dans les coteaux près de Lescure. Cet hiver, Françoise a coupé dans la campagne les branches de noisetier qui lui permettent de confectionner de magnifiques paniers avec un fond en croisée ou en arceau, une technique que les vanniers abandonnent car elle demande beaucoup de temps. Elle cultive aussi l'osier, le matériau de l'été, qui lui permet de s'orienter vers la création d'objets originaux, les corbeilles de table, les paniers de pêche. Dans son atelier de Loubersenac, elle anime des stages durant lesquels, en une journée, un débutant réalise une jolie corbeille ou un panier. Mais Françoise précise qu'une fois seul, sans personne pour le conseiller, le guider et surtout sans les matériaux bien préparés, l'apprenti vannier devra beaucoup pratiquer pour réaliser un bel objet.

Pour rencontrer la vannière, qui se fait très rare sur les manifestations locales, venez aux Rencontres Régionales des journées Européennes des Métiers d'Art les 5,6,7 avril 2013 à Saint Lizier.

Voir les commentaires