Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

forgeron

Jamal Nsiri : ferronnier d'art ou l'alchimiste du feu, meilleur ouvrier de france

Jamal Nsiri : ferronnier d'art ou l'alchimiste du feu, meilleur ouvrier de france

À l'âge de 9 ans, Jamal Nsiri a quitté son Maroc natal pour venir en France, où, très tôt la passion de la forge a germé dans son esprit. « Je savais que c'était le métier que je devais exercer. Quand je partais à l'école avec le sac à dos, je passais devant l'atelier du forgeron », se rappelle t-il.


Déterminé, Jamal Nsiri suit la voie qu’il sait être la sienne. Il obtient un CAP de ferronnier et un BEP de construction métallique, puis fait ses premières armes chez un maître compagnon qui, très vite, lui fait confiance et lui confie des responsabilités.
En 2006, Jamal saisit l'opportunité de monter son entreprise grâce à un ébéniste qui l’aide à s'installer dans ses anciens établissements.


Il ouvre alors La forge de Vulcain, à Labarthe de Neste, sur le plateau de Lannemezan, et écrit à l’entrée, en toutes lettres : « La mémoire des anciens ». Jamal, très attaché à la tradition de ce métier, tient beaucoup à cette inscription qui ancre son travail dans un passé où il trouve les techniques et l’inspiration qui font de ses créations de véritables œuvres d’art.

Le 22 mai dernier, à Clermont-Ferrand, Jamal Nsiri a reçu de ses pairs l'hommage suprême : il a été sacré Meilleur Ouvrier de France dans la catégorie ferronnier d'art. Une consécration qu'il doit, d'abord, dit-il, à sa passion du métier, débuté à l'âge 14 ans comme apprenti, mais encore à son savoir-faire et à sa créativité, et à la formation qu'il a reçue.

« J'ai la modeste ambition de pratiquer mon métier de ferronnier dans la plus pure tradition française, tel qu'il se pratiquait du XVe au XIXe siècle, juste avant l'ère des machines industrielles. Au travers de mon travail, je suis d'abord en quête de plaisir. »

À peine consacré que déjà, des perspectives s'ouvrent pour le ferronnier d'art. Car, dit-il : « Le titre de Meilleur Ouvrier de France est réputé au-delà des frontières de l'Hexagone. Aujourd'hui, j'ai des demandes qui émanent de la région parisienne, de l'île d'Oléron, et même du Quatar, dans le Golfe persique, pour la création et la réalisation de mobilier ».

Jamal Nsiri : ferronnier d'art ou l'alchimiste du feu, meilleur ouvrier de france
Jamal Nsiri : ferronnier d'art ou l'alchimiste du feu, meilleur ouvrier de france

Voir les commentaires

Joël Oulié, forgeron, Meilleur Ouvrier de France

Joël Oulié, forgeron, Meilleur Ouvrier de France

Issu de trois générations de forgerons, Joël Oulié débute son activité le 02/12/2008 en tant qu'artiste libre. A l'issue de l'obtention de titre de MOF, il devient Artisan d'Art.

Spécialisé dans le "tout forgé", il réalise à la demande tout objet sans soudures en favorisant les assemblages complexes.


Une écoute attentive et une étroite collaboration avec son client, permet à Joël Oulié de créer des pièces uniques alliant esthétique et fonctionnalité (rampes, escaliers, enseignes, mobilier, sculptures, etc.).

En parallèle, Joël Oulié œuvre aussi pour le patrimoine, élaborant (entre autres) des bancs devant l'abbaye de Soréze, des éléments d'une chapelle près de Lavaur ou un bouquet de roses près de la préfecture d'Albi… Joël a également participé à de nombreuses manifestations des métiers d'art aux coins de L'Europe.

Venez le voir en plein action à l'occasion des Rencontres Régionales des Journées des Métiers d'Art à Saint-Lizier les 5,6 et 7 avril 2013.

Voir les commentaires

Jésus et Benoit Tolosa , forgerons

Jésus et Benoit Tolosa , forgerons

L’entreprise a été crée en octobre 1997 par Jésus Tolosa. Benoit son fils, entra d’abord dans l’entreprise comme apprenti pour se former à ce métier, avant de s’associer avec son père en septembre 2004.

Portails, gardes corps, enseignes, rampes d’escaliers ; le tout fabriqué à partir de divers alliages ; tels sont les travaux les plus demandés par les clients, qu’il s’agisse de particuliers où de marchés publics.

Benoit et Jésus Tolosa ont su faire profiter de leurs compétences et de leur savoir-faire à la ville de Mazères qu’ils habitent. Ainsi, lors du lancement du festival des Médiévales de Mazères ; qui sont devenues l’une des grandes manifestations estivale organisé par la ville ; demande leur avait été faite de fabriquer des répliques d’armes typiques de cette époque.

Après ce rassemblement, les armes forgées dans l’atelier familial, était entreposées dans une annexe du musée de l’hôtel d’Ardouin, et attiraient sans cesse la curiosité des visiteurs, qui contemplaient dans ce lieu, les répliques d’armes fabriquées par nos deux artisans.

C’est ainsi que « l’entrepôt » fut aménagé pour mettre en valeur ces armes médiévales et pour pouvoir accueillir un public toujours aussi curieux dans ce qui allait devenir le musée des armes.

Par ailleurs l’atelier s’est également fait une spécialité dans la création d’enseignes "artistiques" de magasin .

Voir les commentaires

Les Forges de la Croix, ferronerie d'art : M.O.F. !

Pour devenir Meilleur Ouvrier de France il faut avoir un caractère bien forgé!
Vous viendrez en juger à Saint Lizier les 5,6,7 avril!

http://lesforgesdelacroix.free.fr/mof.php

Voir les commentaires