Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Franck Poyeton, ludisme et création

Franck Poyeton, ludisme et création

Depuis de nombreuses années installé en Ariège, Franck Poyeton pose un regard depuis longtemps particulier sur le meuble. Artisan d'art, héritier d'un père tapissier- décorateur, il s'est distingué par des meubles qui au-delà de leur utilité amenaient toujours vers le beau.

Lauréat du concours départemental des métiers d'art, il dit aujourd'hui où il en est de son parcours. « Ma vision des choses, de l'objet est la suivante: par un métier appris, par des techniques et par l'imagination, j'invente des objets utiles sculpturaux. Je suis un spécialiste du siège, donc j'en faisais. Mais je m'ennuyais avec eux. Alors, sans me prétendre artiste, je me définis plutôt comme un embellisseur. »

Lorsqu'il y a quelques années, il avait présenté ses canapés « coquillage », « samouraï » et « escalier », il s'était vu flatté que le public reconnaisse les formes.

« Maintenant, je veux faire dans le « dérisoire utile ». J'étais dans l'utile, beau, classe, chic, bien vu. Aujourd'hui, je veux me remettre à créer des meubles (il avait arrêté pendant cinq ans) car le meuble est trop rigide et que ça fait deux mille ans que ça dure. Je veux faire des meubles qui fassent rire, qui apportent de la bonne humeur. Et surtout, poursuivre dans l'art récup, une manière écologique de créer avec ce qui a déjà servi. »

Si avant Franck Poyeton était dans le savoir-faire, il se déclare aujourd'hui dans le « faire savoir »: qu'on se le dise, ses futures créations seront souriantes ou ne seront pas.

Venez en juger à Saint-Lizier les 5,6,7 avril 2013: les œuvres de Franck Poyeton seront exposées pour les JEMA2013

Franck Poyeton, ludisme et création
Franck Poyeton, ludisme et création
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :